cale Techniques

Acryliques, acryliques et parfois encres



Glacis et Clair Obscur

Pour l'essentiel, mon travail est très classique : acryliques et pinceaux, puisant sans vergogne dans la technique de la peinture à l'huile. Technique que je m'interdis pour des raisons de santé, mais dont j'emplois bien des "outils" en particulier l'usage des glacis et des superpositions.
Je privilégie également les construction en clair obscur que j'adapte à la représentation de l'océan et en particulier à la représentation des promeneurs ou des surfers que j'aime peindre en ombres chinoises.

Je travaille toujours à partir d'une première couche de couleur contraire à la teinte que je veux donner à ma couleur dominante. J'ai beaucoup puisé dans les travaux des impressionistes et leurs études des associations de couleurs. Contrairement à ces immenses artistes dont je n'égalerai jamais le talent, je travaille non pas en juxtaposition, mais en superposition. En laissant transparaitre mon fond de la manière la plus discrete possible, en le rendant presque, mais pas tout à fait, imperceptible, j'obtiens les effets de vibration de couleurs qui existent dans la nature.

Je m'autorise souvent un fond rouge (comme vous pourrez le constater dans l'illustration 1 ci dessous) quelle que soit ma dominante principale cédant en cela à ma prédilection pour cette couleur qui fait vibrer toutes les autres (ou presque).




Illustration 1 : utilisation des glacis et d'un fond rouge. "Anna et le Roi" détail

Poli peintres
Jézabel Poli
  • Techniques
Contact
anna et le roi détail

cale Couteaux, grattés, frottés


Sur des grandes surfaces, j'aime travailler avec des couteaux et des racloirs. En premier lieu,  le fond est construit trés librement sans me préocupper du sujet qui viendra s'y installer plus tard. C'est juste un jeu entre la couleur, la toile et moi.
Puis je fait apparaitre mon sujet en posant les lumières, toujours dans une optique de clair obscur, en réalisant des superpositions de peintures que je travaille comme les trames qu'utilisent encore les mangakas pour ombrer leurs  illustrations.




Illustration 2 : effet de superpositions réalisées aux couteaux et racloirs "La luz jamas se rinde" détail

la luz jamas se rinde detail